Droits des femmes

Confinement et droit à disposer de son corps

En cette période de confinement lié à l’épidémie de COVID-19, nombreuses sont les femmes qui se posent des questions sur la prise en charge de leur santé sexuelle et reproductive. La santé des femmes n’est pas un confort, elle est vitale ! Vous trouverez dans cette FAQ toutes les réponses à vos interrogations.

Screenshot_20200325-125102_Instagram[1]

CHU de Nîmes : 04 66 68 31 13

CH d’Alès : 04 66 78 32 21

CH de Bagnols sur Cèze : 04 66 79 10 11

Même si le gouvernement réaffirme que le droit des femmes à disposer de leur corps est un droit « qui ne saurait être remis en cause en période de crise sanitaire », vendredi 20 mars, un amendement visant à allonger le délai légal de l’IVG de 12 à 14 semaines a été rejeté au Sénat. Alors que le droit à l’avortement est déjà malmené en France depuis plusieurs années, on peut craindre que des femmes se retrouvent hors cadre légal avec la saturation de hôpitaux, la suppression de certaines opérations chirurgicales et la fermeture des centres de planifications.

Simone de Beauvoir, philosophe

Simone de Beauvoir, philosophe

« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. »

Philosophe, romancière, mémorialiste et essayiste française.

Simone de Beauvoir

Philosophe, romancière, mémorialiste et essayiste française.

Solidaires 30 invite à rester vigilant·e·s au respect des droits des femmes.

Numéros utiles

N°Vert National – Sexualité – Contraception – IVG : 0800 08 11 11 (service et appel gratuits)


Violences Femmes Info 3919

Police / Gendarmerie :
par téléphone 17
par SMS 114


Enfance en danger 119

Dernières publications